Encyclopédie
Présentations
Carnet de Bord
[RP]Siirastan
[RP]Mycra
[RP]Shizuku
[RP]Autres
Archives
AccueilFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mugen Shôryû
Personnage décédé
Mugen Shôryû

Messages : 695

Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut]   Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 I_icon_minitimeMer 11 Juil - 9:32

Ah ouais. Non, à ce niveau, ça ne sentait plus le gaz, mais la bombe nucléaire... ! L'appel en provenance d'Epic Jail était traversé de parasites et à moitié compréhensible, mais Mugen sentit quand même son sang ne faire qu'un tour en imbriquant toutes les pièces du puzzle. Shôryû... Ils n'avaient pas prononcé ce nom en faisant référence au Despranon Alpha, mais bien aux trois clampins qui pourrissaient en taule à cause de ce dernier. Il en aurait écarquillé les yeux, mais à la place, il poussa un cri de rage.

« Rhaaaa ! Mais merde à la fin !!! »

Aussitôt, Mugen se précipita vers les appareils radio, et tenta de communiquer avec les soldats en poste à Epic Jail, pour leur dire que finalement, après un méga bordel – qui n'était du coup qu'une diversion très élaborée – leur message avait été entendu, et que le Gouvernement allait envoyer des renforts. Putain... Qui sait ce dont Tatsuya, son cher papounet, serait capable s'il était lâché dans la nature... ! Il avait même reçu de l'aide des Densetsu, apparemment. Déjà qu'il était pro-Datenshi... Bref. Un père en vadrouille, et un fils bien dans la merde.

Une fois le message passé (ou pas ?), Mugen sortit de la pièce et se dirigea vers la silhouette de Lee Loktar pour le prévenir de ce qu'il avait entendu. Ce carnage infâme au Panthéon n'était qu'une diversion, et le gros du problème se trouvait en fait à Epic Jail : il fallait envoyer des renforts d'urgence, et l'Alpha n'allait pas rester derrière les bras croisés. C'était sa famille. Il les avait mis en taule une fois, il pouvait très bien recommencer ! C'était même à lui de le faire, s'il ne les tuait pas avant, bien sûr... Ce n'était pas dit d'ailleurs...

N'empêche, comment ces intrus avaient fait pour contourner le système, exactement ? Il y avait bien eu des taupes dans le Gouvernement, il suffisait à Mugen de se focaliser sur les corps de plus en plus froids sur le sol pour s'en souvenir, mais... S'évader d'Epic Jail n'est, en temps normal, pas si facile que ça ! De quoi rager, sérieusement.

« Il y a un gros problème à Epic Jail, Lee. Il faut qu'on y dépêche plusieurs régiments, et le plus vite possible ! Rassemble des hommes et réquisitionne les vaisseaux, je pars le plus tôt possible ! Et préviens les autres Despranons de l'incident ! »

Lee ne semblait pas surpris de voir que Mugen comptait mener la contre-attaque lui-même, ça lui ressemblait bien, après tout. Il hocha simplement la tête, et disparut aussitôt pour réapparaître à l'autre bout du bâtiment, comme Mugen put le constater. Super pratique, la téléportation ! Bon ! Ce n'était pas tout ça, mais crise ou pas, l'Alpha ne pouvait pas partir en mission, même urgente, comme un voleur. Il tourna les talons, et se dirigea vers une forme un peu plus rouge que les autres, actuellement située sur le chemin des bureaux des Despranons.

Quand il arriva près d'Asch, Mugen respirait bruyamment, tant il avait couru. Il était resté sportif avec les années, mais ces putain de marches avaient quand même eu raison de ses poumons. Il reprit son souffle quelques secondes, avant d'annoncer rapidement :

« Il y a des évasions à Epic Jail, tout ça n'était qu'une diversion... Apparemment, mon père au moins est impliqué. Enfin, même sans ça, je me dois d'y aller, immédiatement. Loktar viendra sûrement te faire son rapport du coup, pendant mon absence. »

Mugen allait repartir, mais il avait oublié un détail essentiel, qui ne manquerait pas d'intéresser son amant. Il se frappa le front en y repensant, et ajouta, toujours aussi nerveux :

« Des Densetsu sont aussi impliqués, ou tout du moins, leur technologie. Pour l'instant j'en sais pas plus, j'enverrais un rapport crypté quand je serais sur place. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarek Ngaresh
Ex-Despranon | Directeur de l'Agence
Ex-Despranon | Directeur de l'Agence
Tarek Ngaresh

Messages : 238
Age : 26

Feuille de personnage
Cuivre Cuivre: 160
Or Or: 1
Verre Verre: 0

Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut]   Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 I_icon_minitimeMar 17 Juil - 20:27

Dès que Tarek eut fini de répandre le chaos dans l'étage du bureau de Markov, il quitta les lieux pour descendre dans les sous-sols, vers les salles d'isolement. Son cher prisonnier, actuellement réduit à la forme d'un cube noir, commençait à souffrir le martyr, et s'i'l ne se dépêchait pas, c'est sa raison qui allait le quitter, le rendant parfaitement inutile. Il entra rapidement dans la salle, et affecta deux soldats qui passaient à la surveillance de l'entrée. Il rompit le sortilège, dissolvant le cube, et laissant s'échapper un soldat traître mutilé. Visiblement il avait passé un peu trop de temps en compagnie des ombres. La peau de son avant-bras droit était complètement dissoute, laissant la chair et le muscle à vif. Il avait perdu un pied. Et sa figure était ravagée de lacérations. Mais il pouvait encore parler, c'était le principal. Il s'apprêtait donc à appeler des soins d'urgence et à partir rejoindre les autres quand un soldat fit irruption dans la salle. Après un bref moment de stupeur en constatant l'état du pauvre type à demi inconscient assis sur la chaise, il se tourna vers l'Omicron, et se mit au garde à vous.

"On nous a demandé de prévenir les Despranon. Des problèmes de taille sont survenus à Epic Jail, nous sommes dans une situation d'urgence."

"Très bien. Vous pouvez disposer, je me rends en salle de Commandement."


Il grima dans les étages, et se dirigea tout droit vers les laboratoires cybernétiques du second Escadron. Il alpagua sans cérémonie une blouse blanche qui passait par là, et lui ordonna de préparer la dernière prothèse inventée jusqu'à présent, lui laissant dix minutes pour la fixer après avoir retiré les restes de l'ancienne. Il s'installa sur la table d'opération, annula au maximum toutes les fluctuations magiques qui pouvaient traîner dans et sur son corps, et attendit que la science fasse son oeuvre. Les scientifiques n'étant pas des hommes pressés par nature, il commençait à croire qu'il allait passer la nuit ici. Mais visiblement, vu le nombre d'estropiés au gouvernement, le chirurgien semblait savoir faire ce qu'il fallait, et la tâche fut accomplie en un rien de temps. Etant Despranon, ils avaient pensé d'eux-même à lui fixer le modèle disposant de modules permettant d'utiliser sa magie sans complexe ni crainte de voir son bras se barrer sur la banquise, triste d'avoir été maltraité.

"Voilà, Omicron. Votre bras fonctionne, mais ménagez le un peu pendant quelques heures, le temps que les muscles artificiels prennent l'habitude des messages synaptiques envoyés par vos neurones. Cette étape est très importante."

"Très bien, merci. Restez sur vos gardes, on ne sait pas s''il reste ou non du monde."



"A vos ordres Omicron."


Tarek le salua brièvement, puis repartit dans une nouvelle direction. Son bureau. Janis devait certainement l'y attendre, étant sûrement averti des problèmes rencontrés à Epic Jail. Et effectivement, quand il entra, elle était là, prête à recevoir ses ordres. Tarek retira sa tenue ordinaire, pour sa tenue de combat. Rangers, treillis, débardeur noir, et la veste kaki traditionnelle enroulée autour de la taille. Il passa un élastique modulable autour de ses cheveux pour les coiffer en une queue de cheval parfaite ne risquant pas de gêner son champ de vision. La queue descendait presque jusqu'à ses fesses. Il retira ses lunettes, gardant ses lentilles, et se tourna vers Janis.

"Vous partez immédiatement pour le porte-avions Anthriss. Vous recevrez de nouveaux ordres là bas. Faites remonter le Sous-Marin Avax en surface, et ordonnez à l'équipage de préparer les missiles SAME [Sol - Air - Mer - Espace]. Autorisation d'utiliser les ogives nucléaires en cas de problèmes. Je descends en salle de Commandement. Je prends la direction des opérations spatiales du Panthéon."

Il redescendit prestement dans le département du cinquième escadron, se tenant au centre de la salle de commande.

"Nous avons un problème sur Epic Jail. Il va falloir du temps pour y arriver, mais nous aurons à récupérer du personnel là bas. Je compte sur vous, cette mission doit être une réussite, nous sommes là pour coordonner les opérations des escadrons sur la lune et dans l'Espace. Je vous veux 100% opérationnels. Il s'agit d'une mission délicate."

Il fixa certains écrans, et fixa l'officier en gestion des communications avec les autres bases du cinquième Escadron.

"Je veux une holoconférence tout de suite avec l'Amiral Xhuang, sur l'Avax. Incluez-y aussi Holmar, en poste sur la station spatiale. Il faut qu'il soient opérationnels. Affrétez également quatre vaisseaux de transport d'urgence, avec un escadron de sept chasseurs lourds pour chacun d'eux. Un Despranon sera dans l'un d'entre eux, contactez les pilotes."

Il tourna la tête vers l'officier en charge des trajets vers la prison.

"Epic Jail a été infiltrée. Changez les coordonnées, reprogrammez les sécurons, et avertissez les pilotes du changement. Le Commandant Janis Wing se dirige en ce moment même vers l'Anthriss au cas où il faudrait une intervention armée lourde."

Il se retourna vers un autre officier.

"Changez la rotation du satellite topographique NOX. Mettez le face à la prison, si mes calculs sont bons, sa rotation est optimale pour la vue nécessaire. Passez sa vision en mode thermique, et activez les détections de flux magiques. Il est important de savoir à quoi nous avons affaire. Stoppez également les vols civils pour une durée de huit heures. Je ne veux aucun vol qui viennent parasiter nos écrans et fausser nos données. Niveau d'alerte, maximum. Raison : Vent solaire d'intensité six sur dix. Faites transmettre ça au bureau météorologique, peu importe si c'est faux ils avertiront la presse. Immédiatement."

Tarek n'était pas impliqué dans son escadron pour rien, il connaissait chaque détail sur le bout des doigts, et était capable de gérer simultanément plein de choses à la fois. Et finalement, n'était pas qu'un homme de bureau. Il enclencha manuellement l'intercom général du Panthéon, retransmettant sa voix dans tous les couloirs.

"Alpha Despranon, Oméga Despranon. Les vaisseaux sont prêts, le trajet est calculé, tout est optimal pour votre départ. Dirigez vous vers le spatio-port, les pilotes vous y attendent."

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asch Raizer
Despranòn Ω Oméga | Wärme
Despranòn Ω Oméga | Wärme
Asch Raizer

Messages : 853

Feuille de personnage
Cuivre Cuivre: 260
Or Or: 19
Verre Verre: 0

Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut]   Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 I_icon_minitimeJeu 19 Juil - 13:32

Asch avait à peine eu le temps d'atteindre les quartiers des despranon - pas même celui de trouver Antarès - qu'il se fit sauter dessus par un Mugen qui venait de se faire le trajet depuis la salle des transmissions en un temps record. Enfin... L'Alpha n'avait pas eu le temps de prendre la parole vu qu'il essayait tant bien que mal de retrouver son souffle, mais Asch avait comme qui dirait l'habitude d'entendre sa respiration, qu'il reconnaissait sans peine, du coup. Si il avait couru comme ça, ce n'était sans doute pas pour rien. Et vu que le Panthéon commençait à retrouver son calme malgré le vacarme assourdissant composé d'explosions et de cris qui avaient retenti précédemment... Ca voulait sans doute dire qu'il y avait ENCORE un autre problème. Putain mais... C'était quoi ce vieil effet de poupées russes? Un problème dans un problème dans.. Problèmception. Génial. Une grimace de mauvaise humeur déforma les traits de l'ex-densetsu, qui se tourna vers Mugen - par réflexe, même si il ne pouvait pas le voir.

"... Putain. Me dit pas qu'il y a ENCORE un autre problème..?"

Mais si, évidemment. Et de taille en plus. Tellement qu'il en fit écarquiller les yeux aveugles du rouquin. Des évasions à Epic Jail..? C'était possible ça..? Il avait grandi dans la croyance (populaire) qu'une fois incarcéré à Epic Jail, on en sortait plus, ou du moins pas tant que le gouvernement n'avait pas décidé du contraire. La prison était réputée impénétrable. Et on en sortait tout aussi difficilement. Donc des évasions à Epic Jail? Si c'était vrai les rebelles impliqués venaient de réaliser un véritable tour de force.

"... Attend..? Tu déconnes? C'est pas poss..."

Il s'arrêta, songeant que ce qu'il allait dire était un petit peu con en fait. C'était peut-être pas possible, mais c'était arrivé. La réflexion suivante le laissa songeur. Des densetsu, impliqués? C'était à la fois surprenant, parce que les densetsu n'étaient pas connus pour avoir une puissance suffisante pour défier ouvertement le gouvernement... Et logique, parce qu'ils étaient peut-être les seuls capables de relever le défi de se battre en milieu non-magique, contre des mages. Disons que magie, pas magie, ça les changeait pas trop de d'habitude. Puis ça correspondait aux soupçons que le nouvel Omega avait, et dont il refusait de parler tant que Loktar ne lui aurait pas filé quelques noms. Il avait besoin d'en connaître, et urgemment. Même si il allait devoir faire quelque chose qui le répugnait, genre, gravement.

Mugen allait repartir. Asch bondit pour l'arrêter, et posa la main sur son épaule...

"Attend..!"

... Pour se rendre compte qu'il venait de toucher un liquide poisseux qui ressemblait fortement à du sang. Il en eut confirmation après l'avoir porté à son nez. Inquiet et énervé, il prit la main valide de Mugen, et commença à râler. Normalement c'était lui qui se mettait en danger en négligeant son état de santé... Enfin faut dire qu'ils avaient pas vraiment eu le temps de se poser.

"Tu es blessé..? Bordel mais passe à l'infirmerie avant de clamser connement... Tu vas servir à rien si tu crèves en chemin! De toute façon je viens avec toi. Il est où Loktar? J'm'en fous que son rapport soit complet ou non j'ai juste besoin de noms! Et d'un putain de moyen de communication qui fonctionne dans le vaisseau."

Oui parce que Asch venant de prendre ses fonctions, il n'avait rien d'autre sur lui qu'un téléphone civil. On avait pas encore eu le temps de lui fournir son matos "despranonique". C'était ballot. Sacrée première journée, au passage... Higgins, qui était toujours à côté de lui, trouva le moment opportun pour prendre la parole.

"Omega, je vais vous chercher un comlink adapté, je vous retrouve au niveau du spatio-port. Je tenterai de trouver l'officier Lee Loktar et de vous l'envoyer."

"Merci Higgins... Grouillez vous je sens qu'on a pas beaucoup de temps."

La voix de l'Omicron retentit avec force dans le couloir, les prévenant que des vaisseaux avaient été préparés pour leur départ imminent. Asch releva le nez, et sentit un poids quitter ses épaules malgré le merdier dans lequel ils étaient encore. Nickel. Il étaient dans la merde, mais au moins, ils étaient synchros. Avec un peu de chance ça allait réussir à faire pencher la balance.

"Okay allons-y faut encore qu'on passe par l'infirmerie..."

Ce qu'ils firent sans attendre. Les médecins auraient bien voulu opérer pour retirer la balle de la plaie et la refermer, mais la situation était clairement trop urgente. Ils se contentèrent de désinfecter, et de poser cataplasmes et pansements: suffisamment de précaution pour empêcher le sang de couler plus longtemps, et la plaie de s'infecter accidentellement. On conseilla cependant à Mugen de revenir très vite terminer de se faire soigner, et on lui fourra dans les mains une barre énergétique magique censée renforcer son métabolisme et augmenter sa production de fluide sanguin: de quoi éviter l'anémie. Ca aurait été un peu ballot quand même. Cinq minutes plus tard ils étaient au spatio-port où les attendait Higgins et Loktar - Ô joie pour une fois les choses se passaient comme il aurait fallu qu'elles se passent. Asch, en un sens soulagé, émit un sourire de satisfaction ténu. Higgins leur avait gagné beaucoup de temps.

Ils s'engouffrèrent dans le vaisseau. Asch répétait dans sa tête les noms que lui avait donné Loktar avant leur départ. Jehan Carter, Lyam Renfield, Gran Haritt. Des rumeurs sur le chemin l'avaient informé du fait qu'une quantité importante de vaisseaux s'apprêtait à rejoindre la prison lunaire. Distraitement il se demandait comment Tarek allait réussir à faire passer toute une flotte, tandis que de ce qu'il savait on ne pouvait pas envoyer plus d'un vaisseau toutes les trente minutes jusqu'à Epic Jail. Il devait sans doute y avoir des procédures d'urgence, ou bien des combines connues uniquement du gouvernement - et accessoirement de la branche aéronavale. Enfin bref c'était pas son problème. Lui était plutôt censé s'occuper des organisations criminelles qui leur foutait des bâtons dans les roues... Et ça tombait bien. Même pas fait exprès, mais c'était exactement ce qu'il comptait faire. Et d'ailleurs tant qu'il y pensait... Des images de son séjour à Epic Jail lui revenaient. Il utilisa la fonction vocale de son téléphone - encore fonctionnel - pour appeler le standard du Panthéon. Il demanda à ce qu'on le redirige sur l'Omicron. Il prenait le risque de paraître ridicule car Tarek y avait sans doute pensé avant lui, mais il préférait prendre ses précautions: ils avaient suffisamment pris cher pour aujourd'hui.

"Allo? Oui tant que j'y pensais avant de partir... L'un de vos vaisseaux est-il suffisamment grand pour accueillir les troupes de choc du quatrième escadron? De ce dont je me souviens il existe une zone militaire qui sépare les deux étages principaux de la prison, blindée de soldats en armure lourde, de canons et de droids géants. Si des technologies densetsu ont réussi à leur donner du mal et qu'ils sont encore sur place, on risque d'avoir besoin d'un peu plus que de soldats d'infanterie."

Ce faisant il prit place à bord du vaisseau puis chercha la main de Mugen, dont il ne pouvait vérifier l'état visuellement. Asch avait peur que malgré les soins apportés, l'Alpha soit trop fragilisé pour tenir, dans un moment où ils allaient avoir besoin de faire preuve d'une sacré endurance. Psychologiquement, Asch se sentait déjà usé par l'enchaînement des événements de l'après-midi...

Des combinaisons MAGTEK-suit munies de badges argent avaient été exceptionnellement empruntées à des soldats en repos, et placées dans le vaisseau à leur intention, mais ils allaient devoir attendre avant de les enfiler.

Le trajet allait être long. A leur arrivée, ils constateraient que la prison, de l'extérieur, semblait n'avoir absolument rien d'anormal. Les tubes d'entrée dans le complexe fonctionnaient toujours, ainsi que les procédures d'authentification. N'y avait plus qu'à espérer que leur pass ne serait pas défectueux car si le satellite de contrôle avait été pris par l'ennemi, nul doute qu'ils allaient se faire canarder gaiement en cas de défaut. Les hangars, de l'intérieur, étaient calmes comme la mort - et d'ailleurs des cadavres de techniciens et de soldats du SPL le jonchaient, ainsi que de nombreux cadavres ennemis, vêtus d'armures de bonne facture. Leurs armes avaient pour la plupart disparues, sans doute récupérées par ceux qui étaient encore vivants. L'ascenseur pour atteindre les entrailles du bâtiment semblait encore fonctionnel. Il n'était évidemment d'aucune utilité si un soldat du SPL n'était pas présent pour l'activer. On en avait sans doute appelé quelques uns d'urgence parmi ceux qui étaient en permission sur Terre, mais par chance certains avaient survécu et se planquaient derrière les murs et les colonnes, surveillant d'un œil inquiet un immense vaisseau de la taille d'un porte avion, pourtant garé sagement dans un coin des hangars.

_________________

Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 Signasch

Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 Asch10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mugen Shôryû
Personnage décédé
Mugen Shôryû

Messages : 695

Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut]   Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 I_icon_minitimeJeu 19 Juil - 20:15

Mugen avait couru à travers le Panthéon, l'adrénaline lui faisant momentanément oublier – encore une fois – qu'il avait une épaule en charpie. L'opération de Séregon n'avait été qu'un vaste écran de fumée destiné à camoufler une évasion massive à Epic Jail. Une évasion à Epic Jail quoi. Merde ! C'était pas censé être antinomique !? Mais même l'impossible peut parfois se produire, comme c'était le cas actuellement. Et l'Alpha n'allait pas rester les bras croisés, oh que non ! D'abord, ce n'était pas son genre, et ensuite, ce n'était pas non plus son boulot de rester en arrière, quoi qu'on puisse en dire. Bien qu'il ait grimpé les échelons jusqu'au plus haut niveau possible, il n'était pas un administrateur ou un bureaucrate, mais un homme de terrain, un militaire qui gardait l'envie de régler certains problèmes lui-même. Celui-ci en faisait partie.

Tatsuya, Kaoru et Hikaru ne seraient pas restés tranquilles bien longtemps, apparemment. Mis en taule par leur fils et cousin il y a plus d'une dizaine d'années, alors qu'il n'avait que vingt-quatre ans à peine, ils n'avaient pas chômé pour recouvrer leur liberté, un souhait pourtant illusoire une fois qu'on avait été condamné à finir ses jours dans la prison mondiale. Et pourtant... L'influence de la Yukora, mafia pro-datenshi menée par Tatsuya Shôryû, a.k.a. Papounet Alphesque, même dissoute, semblait encore bien vivace. Ca foutait Mugen en rogne comme pas possible, alors qu'il aurait plutôt du être effrayé. S'ils réussissaient à s'échapper... Son père et ses deux cousins entreraient dans la sombre histoire des boulettes gouvernementales. La honte internationale. Galactique, même. Putain.

Comme vous l'aurez donc compris, la situation était encore plus urgente qu'ils ne l'avaient cru au départ. Grimpé jusqu'aux quartiers des Despranons où se trouvait Asch, Mugen lui annonça la très mauvaise nouvelle. Il allait devoir régler ça personnellement, et c'était bien pour ça qu'il s'était dépêché. Si quelque chose tournait mal... il ne voulait pas que les derniers mots qu'il ait adressé à Asch soient parasités par des transmissions de commlink. Cela dit, il ne s'attendait pas à ce qui suivit, bien qu'il aurait du le prévoir. Voulant le retenir pour une quelconque raison, Asch appuya sur son épaule, ce qui le fit gémir de douleur sur le coup. Ca et le fait qu'il se soit foutu du sang partout sur la main interpella le rouquin. Le verdict ne tarda pas à tomber : il insista pour qu'il passe à l'infirmerie, chose que Mugen n'osa pas contredire.

« J'vais pas claquer pour ça... »

Mais... Il avait bien entendu là ? Oui oui, je crois que oui.

« Attend... tu viens ? Mais... »

Il n'osait pas lui dire qu'étant aveugle et dépendant d'un berserk – aussi adorable et discipliné soit-il – il n'allait peut-être pas être d'une grande aide. Et puis, cette mission était une des plus dangereuses que Mugen avait jamais du accomplir, il ne se sentait pas d'emporter Asch avec lui. Et puis... Il se souvint que son amant était désormais son égal, un Despranon, comme lui, et que même s'il était plongé l'Obscurité, son cerveau fonctionnait encore. Asch Raizer était un allié de poids lorsque le Gouvernement affrontait les Densetsu, ce qui était manifestement le cas présentement – bien que, si vous avez tout suivi, les Shôryû sont plutôt du côté Datenshi à la base.

« Ok. Avec toi à nos côtés on aura un temps d'avance niveau technologies Densetsu. Enfin j'espère. »

Sans oublier qu'il n'était pas impossible qu'Asch connaisse certains individus impliqués. Résigné, Mugen passa par l'infirmerie comme on le lui avait très sagement recommandé, sans pour autant traîner les pieds autrement que mentalement : ils n'avaient pas une seconde à perdre en gamineries. Les médecins voulurent l'opérer et lui retirer la balle, mais c'était tout simplement hors de question :

« Démerdez-vous pour que ça saigne pas ! J'ai pas que ça à foutre ! »

Habitués à ce genre de réactions, les médecins n'insistèrent pas plus avant – surtout vu la situation actuelle, et obligèrent seulement l'Alpha à revenir le plus vite possible pour virer ce foutu bout de métal de son épaule. Il hocha la tête, pris la barre énergétique spéciale qu'ils lui confièrent, et s'éclipsa avec Asch en direction du spatio-port. Higgins et Loktar les attendait déjà, le second avec quelques noms à donner à l'Omega. L'Alpha, quant à lui, se contenta de saluer les officiers avant de grimper dans le vaisseau qui devait le mener jusqu'à Epic Jail, pour, il l'espère, tataner un peu du sang familial.

En colère plus que réellement bouleversé, Mugen prit place et commença à croquer dans la barre qu'on lui avait donné. C'était pas dégueulasse, mais actuellement, il aurait bien pu bouffer de l'argile assaisonnée au sable qu'il ne s'en serait pas rendu compte. Tout avait le goût de cendres... Enfin, presque tout. Lorsqu'il eut fini sa barre et qu'Asch lui prit la main, Mugen soupira un bon coup, et se reprit. L'heure n'était pas à la rage insensée et mal dirigée. Il fallait qu'il se concentre, malgré la fatigue et la douleur, aussi bien mentales que physiques, parce qu'on allait avoir besoin de lui à Epic Jail.

Le trajet fut tellement long que Mugen s'assoupit légèrement, tentant de recouvrer ses forces avant la tatane finale. Evidemment, il n'avait pas son arme favorite, Odosaru, qui n'était d'aucune utilité de toute façon. Il se contenterait de l'armement standard, et de ce qu'il aurait la chance de trouver sur place. Sa main se referma un peu plus sur celle d'Asch, alors qu'ils approchaient des tubes qui les mèneraient au hangar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut]   Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut] - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome to the Show ! [Asch, Tarek, qui veut]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternative Future :: SIIRASTAN :: Séregon :: Panthéon-