Encyclopédie
Présentations
Carnet de Bord
[RP]Siirastan
[RP]Mycra
[RP]Shizuku
[RP]Autres
Archives
AccueilFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 [Laboratoires] L'an passé est toujours l'an le meilleur (Solo-Exposition)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hansel Tansky
Despranòn γ Gamma
Despranòn γ Gamma
Hansel Tansky

Messages : 516

Feuille de personnage
Cuivre Cuivre: 80
Or Or: 3
Verre Verre: 0

[Laboratoires] L'an passé est toujours l'an le meilleur (Solo-Exposition) Empty
MessageSujet: [Laboratoires] L'an passé est toujours l'an le meilleur (Solo-Exposition)   [Laboratoires] L'an passé est toujours l'an le meilleur (Solo-Exposition) I_icon_minitimeJeu 3 Jan - 9:25

    La difficulté [pour une femme] n'est pas de garder un secret,
    mais de garder secret qu'elle garde un secret.

    Somerset Maugham.
    La meilleure blague du projet Thanatos, c’est que Thanatos ne s’appelait pas vraiment Thanatos.

    Hansel Tansky avait quitté le sein du projet il y a près de deux ans, au moment où Thanatos 01 était devenu une brume dans la mémoire de ces scientifiques idéalistes et où Thanatos 02 n’était qu’une cellule figée dans une boîte d’allumettes ; pour remplacer feu le Gamma Aleniel Eleniel, l’homme qui le fera juger sans qu’ils ne se soient jamais connus. Ce choix l’avait, dans le temps nécessaire pour prendre ses marques dans un cercle des Six ébranlé, interloqué, du fait de son parcours atypique - les chercheurs devenus Despranon sont encore plus rares que les femmes devenues Despranon, et celles-là ont même la parure de l’Histoire de leur côté ! Bref, il avait été nommé devant le Delta de l’époque, et il n’était plus que la poche lourde du projet Thanatos. En partie parce qu’il était étroitement lié aux budgets, et en partie parce qu’il semblait que même les Cinq autres aient oublié jusqu’à l’existence de la ruche sous leurs pieds. Ce qui n’avait pas manqué de l’agacer lors de la réunion exceptionnelle du retour d’Oozora, où tous les efforts - notamment ceux de l’Oméga Gabriel Silantis, qui avait pour lui l’ascendant de l’ancienneté là où n’était que l’Ombre d’une ombre - s’étaient portés sur l’exécution de Qyeman - Aoki Kazuya, Thanatos 01, sa nature de fantôme ancrée dans la peau, leur filant entre les doigts. Pour ceux qui dormaient dehors, Gabriel était quand même un gentil, et Qyeman un méchant, et lui un esprit encore neutre qui s’étonnait de la simplicité de ce raisonnement. Mais vous étiez là, à la guerre. Bref du bref, Hansel tenait encore d’une laisse lâche le projet Thanatos.

    Personne ne savait exactement qui avait commencé la plaisanterie. Sans doute Aiden Amarek, un des plus jeunes généticiens engagés, que les doctrines des grandes écoles pourtant avaient abruti au-delà de toute raison. Mais qu’importe ; un matin, le padle du Despranon s’illumina d’un nouveau message écrit - une main souffrante laissa des résidus de poudre de verre et de plantes à adhésif sur l’écran tactile -, et il put lire avec un sourire forcé un tel avis de naissance de la part du chercheur en chef :
    Aiden est né, il a deux ans, il pèse 10.2 kilogrammes pour 75 centimètres !

    Dans une large écriture fantaisie et ponctuée, à sa fin, d’une traditionnelle cigogne, un mythe survivant. Le message était vite effacé des deux mémoires de la machine, si on ne poussait pas la simple paranoïa à simplement demander un nouvel appareil - on peut changer le contenu de sa vie, on peut changer de padle, c’était le motto de la marque. Mais le nom était resté comme une bonne blague entre amis de longue date. Et parfois, le sus-cité généticien tournait la tête avec un œil curieux, cherchant quelqu’un qui se souvenait de lui. Aiden Thanatos grandissait dans les douze murs du labyrinthe de fer, Aiden Amarek souffrait d’absences, et Aleniel Eleniel était toujours aussi mort.

    Un secret bien gardé du projet, en tant que personne, c’était les instabilités de Thanatos 01 - Hansel avait du mal à l’appeler Aoki Kazuya, même pour les besoins de la mémoire publique, ça semblait un nom sorti tout droit d’un mauvais Shonen shangyen. Le Gamma était au moins le second à critiquer les méthodes rigides auxquelles le chercheur en chef Paradhilore donnait suite avec ferveur ; traité comme un autre item de la branche Reconstructive, il avait encore des images mentales du « cœur magique » qu’il devait manipuler au milieu d’un squelette bien réel, ses mains spectrales à l’intérieur de ... Grimace. Néanmoins, et Elle avait fait assez de psychologie pour comprendre, il n’aurait pas dû être capable d’exprimer cette tendance à la rébellion ; pas sans le double-environnement qu’il n’avait évidemment pas. Hansel rejeta un œil, derrière le verre jumeau du MGT, à la Voix dans le salon arrière.

    Thanatos 02 avait un secret bien à lui également, et c’était son pouvoir de fascination. Ou plutôt, le pouvoir de fascination de ses vecteurs. En projet-personne, « Aiden » était d’une effarante banalité, qui en venait à faire regretter le bouillon de couleurs d’Aoki. Il semblait tout droit sorti d’un coloriage abandonné, peau blanche et cheveux noirs, un coup de crayon vert vif et précis sur les yeux. L’une de ses huit mains jouait avec le coin de son vêtement de toile. En projet-pouvoir, toutefois ... Le second vecteur se glissa sur le crâne couvert de Chance Downtown, et on entendait un crépitement de Voix. Six bras fantômes s’étiraient autour de lui avec plus ou moins d’animation ; au départ de l’épine dorsale, six épaules. Quatre se courbant en-dedans, animant le flux rougeâtre de la magie qui les créait, et deux d’un plus terne violet qui tombait au sol comme les membres d’une poupée désarticulée.

    « On voit déjà la base d’un septième vecteur. S’il vous montrait son dos. On devrait pouvoir l’extraire dans les semaines qui viennent. Incandescence » - la voix de l’opérateur était empreinte de suffisance - « nous sera d’une bonne aide, je pense.

    - Je suis plein de bonnes idées », se contenta le Gamma. Les deux Thanatos, frères par l’esprit seulement, n’avaient pas partagé leurs secrets l’un à l’autre ; « Aiden » ferait jalouser les meilleurs parents, et Aoki démontrait à chacune de ses apparitions sa faculté à écœurer.

    Downtown, en bas, devait encourager l’artifice, car ses doigts spectraux se glissèrent davantage le long du cou du chercheur. Un frisson collectif lorsqu’ils parurent s’étirer dans un étranglement, puis le bras retomba avec un feint désintérêt. On trouvait, dans la structure actuelle du projet Thanatos, branche Créatrice, trois scientifiques de formation distinctes : les généticiens, les opérateurs, et les passe-droits-à-la-majuscule Voix. Les généticiens, dont, Dieu le garde, Amarek, s’étaient pendant longtemps occupés de la cellule-œuf dans la boîte d’allumettes imagée ; maintenant, ils restaient sur la touche, vérifiant que la croissance anarchique de l’autre « Aiden » ne l’excède pas. Aiden est né, il a deux ans. Les opérateurs, comme ce fou d’Incandescence, étaient restreints au contrôle des vecteurs comme une entité en soi ; leur permettaient leur expansion et leur vivacité. Le voisin d’Hansel ne voyait en Thanatos qu’une culture de magie. Le Gamma le trouvait meilleur le plus loin possible de lui. Enfin, les Voix, comme Downtown, s’occupaient du bien-être et du comportement. Aoki n’avait pas eu de Voix, puisque c’était une idée du prédécesseur d’Hansel ; c’était peut-être ça, le secret.

    Les MGT retombèrent sur le tableau de commande, et le Despranon s’éloigna sans un salut ; le voisin le lui rendit bien, tout fasciné qu’il était par la danse des bactéries nommées Magie sur le milieu-personne. Au bas de l’escalier, à l’entrée du salon arrière, le hasard fait bien les choses, Amarek l’accosta avec son usuel air apathique ; mais son visage avait perdu le peu de couleur qu’il n’avait jamais eu. Parfois, on se demandait s’il était né comme ça, aussi blanc et vide qu’une coquille d’œuf.

    « J’ai appris que vous étiez dans votre troisième année, Gamma. Bonne année.

    - Merci. » Oh-oh. « Y’a-t-il un problème ? »

    « Je ne sais pas. On m’a dit de vous dire ... » Le sourire poli d’Hansel retomba sans sa commande. « Il y a eu une évasion sur Epic Jail. Le Despranon Alpha serait gravement blessé ... » Dans les tranchées extérieures au Panthéon, Aoki Kazuya jubilait de ses nouvelles armes. Bonne année, Hansel !
    La mort, ce secret qui appartient à tout le monde.
    Claude Aveline.

_________________


« Les lois, comme la toile de l'araignée, attrapent la mouche mais laissent le frelon libre. »
« Laws, like the spider's web, catch the fly and let the hornet go free. »
Len Kagamine © Crypton. Pictures © MACCO.pixiv.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimoze.tumblr.com/
 

[Laboratoires] L'an passé est toujours l'an le meilleur (Solo-Exposition)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternative Future :: SIIRASTAN :: Séregon :: Panthéon-