Encyclopédie
Présentations
Carnet de Bord
[RP]Siirastan
[RP]Mycra
[RP]Shizuku
[RP]Autres
Archives
AccueilFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Epic Jail: Procédures d'accès à la prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Game Master

avatar

Messages : 314
Age : 26

MessageSujet: Epic Jail: Procédures d'accès à la prison   Dim 17 Mar - 16:00






Afin de renforcer la sécurité déjà excellente de la prison lunaire, un système complexe a été pensé, qui empêche presque systématiquement les intrusions indésirables en son sein. Le chemin d'accès à la prison est effectivement dit "crypté". Comment la réalité, on ne peut moins numérique, peut-elle être cryptée, exactement? Eh bien les vaisseaux qui souhaitent entrer dans les hangars d'Epic Jail ne peuvent tout simplement pas s'y présenter sans préparation préalable. Autrement dit ils ne peuvent pas faire une ligne droite depuis la Terre jusqu'à la lune. Des nano-vaisseaux nommés "securons" sont répandus dans l'atmosphère et dans l'espace, dôtés d'une IA suffisamment évoluée pour qu'ils sachent tenir leur position (coordonnées en x,y,z) malgré des parasites tels que le vent, la pluie, etc. L'emplacement des securons n'est connu que par le gouvernement, qui depuis une salle de contrôle à Epic Jail peut modifier leur positions, les activer, désactiver, ou bien les reprogrammer. En cas d'interférences solaires trop fortes, coupant le contact entre la Terre et la Lune, le Panthéon prend le relai depuis la salle des communications radio.

Les vaisseaux censés se rendre à Epic Jail sont dôtés d'un pass magnétique unique, lequel est sensible à la présence des securons. Ainsi seuls les vaisseaux gouvernementaux officiels, munis d'un pass valide, peuvent se rendre à Epic Jail (on les nomme généralement vaisseaux EJ pour simplifier les choses). Les securons, répandus par nuages invisibles et quasiment indétectables (pas de signature thermique particulière, énergie dépensée très faible, etc), doivent passer dans un certain ordre à l'intérieur du moteur du vaisseau. Au contact avec le pass du dit vaisseau, le securon entâme une procédure d'authentification. Si la plaque est reconnue, une charge électrique particulière (et unique à chaque nuée de securons) est envoyée dans le pass du vaisseau qui doit alors atteindre le prochain point du réseau, et ainsi de suite jusqu'à arriver aux portes de la prison.


L'algorithme de sécurité du réseau de nano-vaisseaux est évidemment plus complexe que ça: Chaque nuée de securons possède un identifiant et chaque vaisseau sauvegarde l'identifiant de la dernière nuée par laquelle il est passé. Un vaisseau ne peut pas passer deux fois par la même nuée, pour un même prédécesseur. Une nuée de securons ne peut pas laisser passer deux vaisseaux sans qu'un intervalle de trente minutes sépare les deux passages (pour éviter qu'un vaisseau officiel puisse être suivi par un vaisseau pirate, ainsi que pour éviter les départs ou arrivées massives, et donc, les risques d'offensive).

L'accès à Epic Jail se fait ensuite par un réseau d'énormes tubes de MAGTEK-glass par lesquels passent les vaisseaux. Une somme de contrôle des énergies de l'ensemble des nuées de securons constituant le chemin d'accès est calculée et comparée à la quantité d'énergie contenue par le pass, lequel est ensuite déchargé grâce au passage d'une onde destinée à le réinitialiser. Si la somme de contrôle correspond à l'énergie du pass, les lourdes portes MAGTEK donnant accès aux hangars s'ouvrent et laissent passer les vaisseaux qui sont alors prêts à subir une dernière procédure d'authentification.


Une fois le seuil du sas franchi, des portes de MAGTEK-glass se referment des deux côtés du tube pour empêcher le vaisseau d'avancer (ainsi que les zones extérieure et intérieure de communiquer). La pressurisation du sas est effectuée, puis le pass du vaisseau est à nouveau scanné, mais cette fois, c'est sa structure en elle-même qui fait l'objet du contrôle. On vérifie qu'il s'agit bel et bien d'un pass officiel. En cas de défaut, même minime, le vaisseau est détruit par les canons automatiques qui forment une grille léthale tout du long de l'anneau de scan. Bien évidemment on est jamais à l'abri d'un défaut de fabrication, ou d'un dégât matériel...


... Pour cette raison on distingue les vaisseaux standards des vaisseaux munis d'un pass VIP (transportant généralement des haut-gradés tels que des despranon ou des commandants d'escadron). En cas de problème détecté sur un pass VIP, le vaisseau n'est pas automatiquement détruit. L'image du sas est retransmise au satellite de contrôle à l'intérieur duquel les soldats en charge de la surveillance de la prison procèdent à la vérification des identités des arrivants. Ils peuvent alors choisir de "presser le bouton rouge" impliquant la destruction du vaisseau et de tous ses occupants, ou bien de laisser passer ce dernier jusqu'au prochain seuil: le sas d'accueil.

Ce dernier est muni d'un guichet auquel des badges d'accès aux autres zones du complexe sont imprimés par des soldats en faction. Les badges visiteurs ne donnent généralement accès qu'au premier bloc du complexe mais certaines fois dans des cas particuliers, on les reprogramme pour qu'il en soit autrement. Le badge gris donne un accès de trois heures aux installations de la prison. Le blanc donne un accès de vingt-quatre heures. Enfin des badges VIP peuvent être distribués sur demande et autorisation gouvernementale. Ces badges, dorés, donnent accès à l'intégralité de la prison. Ils n'ont pas de durée limite, mais ne sont fournis que sur la complétion d'un dossier solide. Les badges VIP sont biométriques, à l'instar des badges des soldats, lesquels possèdent exactement les mêmes fonctionnalités, mais sont argentés plutôt que dorés. Les badges argent sont fournis avec l'uniforme MAGTEK-suit réglementaire au moment d'intégrer l'escadron. Il arrive que les badges argent ne donnent accès qu'à une partie de la prison lorsque l'on juge que les obligations du soldat ne nécessitent pas l'accès à certaines zones.



Sujets liés:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alternativefuture.forumactif.org
 

Epic Jail: Procédures d'accès à la prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternative Future :: Avant propos :: Encyclopédie :: Technologie-