Encyclopédie
Présentations
Carnet de Bord
[RP]Siirastan
[RP]Mycra
[RP]Shizuku
[RP]Autres
Archives
AccueilFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 AF : Chronique d'un cyborg au gouvernement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Norris

avatar

Messages : 99
Age : 27
Localisation : Dans un processus intel 354 678 902 345 troisième decimale de pi

MessageSujet: AF : Chronique d'un cyborg au gouvernement   Dim 8 Aoû - 17:54

Bonjour chers amis. Un petit édito tout d'abord pour vous signaler que c'est ma première ''minific'' et que, comme le titre vous le laisse envisager, l'ambiance de celle ci se situe sur le forum Alternative Future.
Il s'agit aussi d'épisodes inédits du passé de William Norris, pour vous aider à comprendre son passé cybernétique mais je n'en dirais pas plus. En espérant que vous apprécierez de lire une histoire parlant d'un William lointain, diffèrent de celui que vous connaissez dans ses post RPs.

-----------------------------------------------------------------


Une berceuse ?
Non. Ce n'est que le flot de l'eau sur son corps, un corps meurtri par un attentat des plus ignoble prévu à Islantis. Pourquoi était il à Islantis déjà ? Ah oui, il avait eu sa permission pour passer ses vacances chez sa famille. Il avait hâte de rencontrer ses neveux et nièces, ses frères ayant eu la chance de trouver de jolies demoiselles, certainement plus attiré par le porte monnaie de celui ci que par leur intelligence mais, au moins, elles les aimaient suffisamment pour avoir des descendants avec eux dans la célèbre famille Norris.
Oui, la famille Norris, la plus connue des familles de la ville. Rien ne leur échappait. Politique, économie, sécurité : trois choses qui tenait à coeur cette famille depuis fort longtemps. Leur réputation fut faite il y a fort longtemps par un acteur américain, responsable de l'indépendance du Texas d'après certains récits historique mais pas sur que ce soit vrai non plus, on a jamais pu le savoir, les Norris ont toujours aimé leur titre, ne le rejetant jamais à la première occasion. D'un coté, il trouvait cela amusant, les gens qui lui disait bonjour simplement pour cela et non pour sa mentalité.... ça lui donner l'impression d'avoir des amis.

Il sentit une pression différente sur son organisme, comme si on lui avait retiré un poids quelque part pour lui en ajouter un autre. Les bulles d'air remontant plus vite vers la surface, troublant un peu son repos. S'agitant un peu, il n'eut pas l'impression de sentir sa main, ni son avant bras d'ailleurs. Cela troubla le sommeil de notre ami, le forçant à ouvrir ses yeux dans un environnement pour le moins surprenant.
Ses yeux meurtris furent étonné de voir une vitre. Un liquide de couleur verdâtre, pigmentation certainement lié aux différents spots lumineux disposé autour du bocal, formant un cercle autour de cet immense aquarium cylindrique dans lequel le jeune homme était plongé. Essayant de tourner la tête pour mieux voir les différents individus dans la salle, il remarqua l'absence de ses deux bras et de ses deux jambes, remplacé par un étrange système électronique, servant de bouchon pour éviter la perte de sang. Il est maintenu en vie par une machine ? Mais pourquoi ? Que s'est il passé après cet explosion dans la salle des machine du port de sa ville natale ? Le masque posé sur son visage, recouvrant le nez et la bouche, continuait à le renouveler au niveau de l'air, retirant par la même occasion le dioxygène présent dans ses poumons. Il gardait donc un cycle respiratoire normal malgré ces horribles blessures sur son corps. Brûlé au quatrième degrés sur ses jambes et bras et au troisième degrés sur son torse et visage, voilà quelque chose que l'on ne souhaiterais à personne. Il continua d'examiner la salle avec difficulté, ne pouvant se mouvoir plus par l'absence de ses membres.

Cette douleur provoqué par les brûlures provoque une nouvelle fois un excès de rage envers William, poussant un grand cri de douleur, laissant entrevoir aux scientifiques et médecins travaillant à coté de lui ses yeux remplis de sangs. Une légère larme de sang remonta d'ailleurs à la surface, image horrible pour certains tandis que d'autres trouveront cette image émouvante d'une personne si faible, si pathétique que l'on a envie de pleurer pour lui. Chacun voit donc ce tronc humain comme il en a envie.
Quoi qu'il en soit, le cri de William attira l'attention de certains des scientifiques. Une demoiselle derrière son écran fixait les résultats des derniers prélèvements effectué sur le grand Brûlé, annonçant à haute voix en direction de son maître ceux ci.
'' Le sujet 369 a reprit connaissance. Il semble capable de rester en vie, son rythme cardiaque est plus que satisfaisant à ce niveau là.''
'' Excellent, allons donc parler à ce ... William Norris.''
Un homme de grande taille, mesurant plus de deux mètres de haut, le crane dégarni et d'ignobles lunettes rondes sur le visage dont les verres cachaient ses yeux. Un menton un peu surélevé lui donnait un air encore plus malicieux et sa blouse blanche était tacheté d'encre noir. Chose bizarre vous allez dire mais cet étrange personnage cache un passé bien mystérieux.
Le professeur Severus Badhead, brillant scientifique au service du gouvernement. Il s'est spécialisé dans la création d'unité mécaniques pour le gouvernement ou pour toute personne payant le prix fort pour ses créations. Un brillant scientifique, on ne peut pas le lui reprocher mais très extrémiste dans ses méthodes. Brutal, sadique, violent, il n'hésite pas à frapper ceux qui ne respecte pas ses consignes pour ses ''oeuvres d'art'' comme il le dit si bien. Selon certaines personnes, il aurait même provoqué des missions suicides au gouvernement pour pouvoir faire des implants électroniques sur les personnes les plus populaires de ce monde. Star, Acteur, membres du gouvernements, Datenshi, il en a vu plein et William allait se rajouter dans sa liste certainement, provoquant le deuxième meilleur chef d'oeuvre de l'histoire, la première étant célèbre depuis déjà une bonne cinquantaine d'année au gouvernement, un très grand officier qui, hélas, ne fait pas partie des Despranons. Enfin, cela est une autre histoire.

Le scientifique se rapprocha de l'aquarium cylindrique, regardant William dans les yeux derrière ses lunettes de scientifiques.
''Bonjour mon cher ami. Sais tu me dire quel jour sommes nous ?''
Le blondinet carbonisé réfléchit quelques instants, des bulles d'air sortant de son masque de temps en temps, cassant la monotonie de la conversation qui allai suivre.
'' Le 3 février 4450 ...'' Sa voix faible résonnait dans des hauts parleurs situé à l'extrémité de l'aquarium, aidant à la compréhension pour les personne situé à l'extérieur. Il faut dire que parler sous l'eau n'est pas une chose facile, même avec un masque sur le nez.
'' Nan... Nous somme le 15 du même mois et de la même année. Tu as dormi pendant tout ce temps. Enfin ... dormir... on t'a aidé à garder le sommeil pendant quelques opération délicates qui pouvait mettre ta vie en danger.''
L'homme posa sa main sur la vitre, comme si il souhaiter toucher son nouveau jouet et chef d'oeuvre de la robotique quand les conditions seront réunies.
'' Enfin, comme tu as pu le constater par toi même, nous avons du te retirer tes bras et tes jambes trop atteint par les blessures et par les gravas du port d'Islantis. Pour le reste, cet eau est en train d'aider ta peau à retrouver sa couleur d'antan mais, je vais t'avouer que cela n'est pas très pratique et que tu garderas de nombreuses séquelles de ton expérience traumatisante.''
L'homme tourna autour du bocal, fixant William de temps en temps tout en agitant ses bras et mains. Le blond, quand à lui, essaya de fixer son interlocuteur le plus souvent possible, s'obligeant à cligner des yeux pour faire partir quelques gouttes de sang.
'' Enfin, je suppose que l'on ne s'est pas déjà rencontré alors je me présente. Professeur Severus Badhead, premier du nom. Mon fils continue ses études pour l'instant mais risque de bientôt me rejoindre enfin je m'égare. Je suis scientifique et médecin spécialisé dans la robotique. En vu de tes résultats satisfaisant à l'académie et par rapport à des missions que tu as mené avec brio, le gouvernement a jugé bon de te proposer une offre qui, je suis sur, risque de t'intéresser.''

L'homme cessa ses pas et regarda William, perdant son sourire, cherchant à mimer un visage peiné alors qu'il salive d'avance sur les modifications qu'il pourra apporter à son nouveau jouet. Retirant ses lunettes, il demanda aux autres personnes de quitter la salle, signe d'un jeu de persuasion des plus ignobles de sa part tandis qu'il fixa de nouveau l'homme carbonisé.
'' Tu sais ... je connais un peu la famille Norris... et tu n'es pas très apprécié là bas il me semble. Dés les premières secondes de ta vie, tu as volé la vie d'un individu, ta mère qui plus est. Morte en accouchant de toi... voilà quelque chose qui prouve que l'expression ''donner sa vie'' à un sens dans ce monde.''
Le grand blésé ferma ses yeux, l'homme ayant raison sur ce point là. Ses frères, son père, les anciens, ils le haïssaient pour cela et, pourtant, il les a toujours considéré comme sa famille. Il n'avait pas d'autres personnes sur qui compter en même temps dans ce monde et cela l'ennuyait énormément. Il fixa de nouveau son interlocuteur, pleurant quelques larmes camouflé par le flot continu du liquide présent dans l'aquarium.
'' Que les hommes sont cruels avec ceux comme toi et moi ... je suis aussi comme toi sur ce point là.'' Un gros mensonge évidement venant de cet homme mais cela, William ne le sait pas '' Ainsi, je te propose un marché: devient un cyborg pour le gouvernement! Plus de familles, plus d'ennuis, plus de gens qui vont te martyriser! Et en plus, tu auras la vie éternel, à toi les joies de voir les gens vieillir alors que tu garderas ta jeunesse éternel. N'est ce pas merveilleux cela ? Je te donne même le droit de choisir tes conditions qui feront de toi un cyborg unique! Alors.... marché conclu ?''

Le Norris fut choqué mais, étrangement, cette proposition n'était pas si néfaste que ça pour lui. Tout recommencer à nouveau et, il le sait bien, si il refuse, il se laissera mourir dans cet aquarium pour le reste de sa vie.
Il fixa l'homme, hochant la tête en parlant faiblement.
'' Je... Oui.... j'accepte... mais je veut garder deux choses importante .... pour moi...''
L'homme remit ses lunettes, un sourire malicieux au lèvres.
'' Parle mon oeuvre, je t'écoute.''
'' Je... mes cheveux.... et....mon....attirail d'humain ...''
Crachant un peu de sang, le scientifique regarda le spectacle avec amusement. C'est bien la première fois qu'un homme devenant cyborg souhaite garder son moyen de reproduction. Ce genre de chose entraîne la garde du visage et du tronc au final mais qu'importe, il peut toujours modifier l'intérieur de celui ci, c'est le principal.
''Marché conclu! Sujet 369 : tu va connaître une nouvelle vie qui sera meilleur que la première, je te le promet''

Le rire de l'individu prit le dessus sur l'ensemble de la salle vide, laissant le futur cyborg s'endormir sur une mélodie peu joyeuse pour lui mais cela vous sera compter une autre fois.

ALTERNATIVE FUTURE
Chronique d'un cyborg au gouvernement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Norris

avatar

Messages : 99
Age : 27
Localisation : Dans un processus intel 354 678 902 345 troisième decimale de pi

MessageSujet: Re: AF : Chronique d'un cyborg au gouvernement   Mer 11 Aoû - 14:24

Volet 2


Un steak. Un beau morceau de viande préparé avec soin par l'une des cuisinière du professeur Badhead. Autour de celui ci, une salade composé, garni de quelques épis de mais miniatures et d'une sauce blanche accompagnant généralement les crudités de ce genre, donnant un peu plus de saveur à l'individu concerné par cette assiette.
En face de celle ci, un cyborg étrangement vêtu, un masque pratiquement humoristique en vu de ses yeux de type gyrophares et sa bouche grisaillé. Une chevelure blonde bien entretenu et des vêtements sobres lui donnait presque un air de poupée modelable. Pourtant, c'est se qu'il est. Cela va faire maintenant un mois qu'il ne subit que des opérations sur les différentes parties de son corps, mécanique ou non, voyant de plus en plus de cicatrices et de bleus lié au différents pince d'attache sur son ventre, histoire que celui ci ne gigote pas lors de ses modifications. La dernière en date étant plus que ignoble, enfermant la majorité de ses organes vitaux dans son ventre, les faisant fonctionné normalement par un système de câbles et autres circuits électronique pour assurer une ''immortalité temporaire'' à l'ancien humanoïdes.
Ajoutons à cela de nombreux ajouts sur son visage, profitant de la disparition du cerveau pour ajouter de l'armement dans sa caboche afin de transformer celui connu sous le nom de William Norris en une arme de guerre puissante mais aussi pour le faire devenir un cobaye humain. Tout cela peut vous semblez ignoble mais, hélas, cela l'est encore plus pour l'homme que tout le monde surnomme sujet 369.
Depuis les premiers jours, il ne cesse de cauchemarder sur sa condition, passe ses journées enfermés dans des blocs opératoires attaché de manière à ne pas s'enfuir de la salle, se fait frapper par le professeur Badhead sous prétexte qu'il n'est pas assez sage lors des opérations réalisé sans un quelconque soutien de médicament pour parer les douleurs de celle ci et, surtout, n'arrive plus à manger et à vivre comme avant, ne sachant plus lui même si il est homme ou robot.

L'assiette dégageait un parfum envoûtant pour le cyborg. Il plongea son regard sur le steak, toujours aussi chaud puis s'empara d'une fourchette et d'un couteau, coupant délicatement le morceau de viande en prenant un grand soin à son ouvrage. Retirant son masque pour laisser voir ses cicatrices, ses yeux d'un bleu pale et les nombreuses taches de sangs souillant l'ancien visage de William, il amena la fourchette vers sa bouche, posant ses lèvres sur l'aliment encore chaud, ne sentant même pas la brûlure suite à l'incident à Islantis. Il ingurgita le morceau directement, prenant tout de même le temps de le mâcher avant de l'avaler. Le visage grimaçant, il se mit à tousser abondamment, l'opération de la veille ne l'aidant pas forcement pour retrouver une alimentation habituelle, il finit par boire une grande gorgée d'eau pour aider ce simple bout de viande.
Le repas continua dans la même optique, pour chaque aliment avalé, l'équivalent d'un verre d'eau pour s'assurer que celui ci passe bien sans le faire vomir. Il n'aime pas la tournure que cela prend, aimerait revoir le soleil, la mer, la ville d'Islantis et ses habitants joyeux. Tant de choses qu'il pense perdre de plus en plus à chaque minute passé dans cet endroit infâme caché au cours de la ville du Sérégon.

Deux heures plus tard

Ayant eu une convocation de la part du professeur Badhead, le sujet 369 se dirigea petit à petit dans le bureau de celui ci, prenant le temps de regarder la décoration plus que lugubre de ce couloir. Comment un homme aussi mauvais pouvait il avoir une vie sociale des plus normale et sans différents avec sa propre famille? Les gens mauvais ne vivaient donc pas reclus sur lui même ? Ce n'est pas ce qui disait ces photos accrochés dans celui ci, montrant un Badhead souriant avec sa femmes et ses enfants. Une famille des plus banales si on ne connaissait pas les antécédent violent et perfectionniste de l'individu qui règne en maître en ce lieu macabre.
Entrant sans autre forme de procès dans le vaste bureau du professeur, il le regardait derrière son masque, voyant toutes les données à savoir sur l'individu en face de lui comme le voulait le professeur lors de l'élaboration de la vision de William avec son visage de métal. Le scientifique l'invita donc à s'installer sur la chaise qui lui faisait face.
'' Sujet 369, j'ai une très bonne nouvelle pour toi! Nous avons fini de te réparer, tu peut donc de nouveau rejoindre les rangs de l'armée. Tu seras cependant surveillé par le sous commandant du nouvel escadron que tu rejoindras. Bon, on va pas te mentir, tu vas indirectement bosser pour nous car tu sera soldat pour le deuxième escadron, c'est pas de la balle ça ? ''
Un grand silence s'installa entre les deux hommes, laissant Badhead indifférent devant la réaction faciale de William. N'osant même pas montrer sa joie de partir de cet endroit, il se contenta donc d'esquisser un faible sourire mécanique, bidouillant à ses clefs de maintien du masque au niveau des oreilles.
''Je vois. Ton sous commandant t'attend dans la salle d'attente au rez de chaussée. Ne le fait pas attendre d'avantage et je ne veut plus te voir avant longtemps, hors de ma vue.''

Le cyborg s'exécuta donc, adressant un faible hochement de tête pour faire comprendre à celui ci que l'ordre avait bien été reçu. Il s'en alla, aussi vite qu'il était venu et parti rejoindre la salle quémandé, parcourant les innombrables couloirs et laboratoires du bâtiments avant de trouver les escaliers, les descendant à vive allure, se demandant à quoi aller bien ressembler son sous commandant. Selon le peu d'information qu'il a reçu, il y a eu un changement récent suite au décès de l'ancien sous commandant du deuxième escadron lors d'une attaque étrange.
Arrivant enfin dans la salle d'attente, il tomba nez à nez avec une demoiselle à la coupe de cheveux étranges. En effet, elle avait redresser ses cheveux pour lui donner un aspect pratiquement démoniaque, mimant la forme de deux cornes ornementé de deux bracelet violet en plastique semble t'il. Les yeux d'un violet pur, il la regarda au loin tandis que celle ci la regardait sérieusement avant de lui foncer dessus et ... le saisir pour lui faire un gros calin?
'' ENFIN!!!!! Je me demandais quand on allait venir prendre des nouvelles ou m'envoyer le gugusse en question! Je pensais même devoir me gratter les couilles ..... mais j'en ai pas ! GIRL JOOOOOOOOOOOOOOOOKE !!!!! ''
Et elle le lâcha, rigolant comme une grande de sa blague des plus douteuse avant de prononcer un drôle de rire ''Yohohoho!'' cassant un peu son rire des plus aigu. Cela lui donnait un petit charme mais elle finit par se réinteressé par le sujet 369, l'obligeant à s'asseoir à coté d'elle.
'' Et bien .. t'as pas l'air d'avoir d'humour toi? Tu me sembles même pas drôle du tout! Bon, c'est quoi ton petit nom ?''
'' Sujet 369 ''
Et une bosse sur le crane, la demoiselle lui donnant un petit coup derrière la tête.
'' Je t'ai demandé ton nom, pas un quelconque numéro de portable, de plaque d'immatriculation de code barre ou de numéro d'identifiant sur Facebook (ouais y'as encore des cons qui l'utilisent cherche pas à comprendre) ... ''
Hésitant dans un premier temps, il finit par se frotter de nouveau sa bosse sur le crane avant de répondre faiblement avec sa voix mécanique.
[color:4278='darkblue]' William Norris ... et vous ?''
Se léchant les babines, elle finit par répondre de manière amusé.
'' Ah! Un des gugusses d'Islantis ? Ça peut être drôle donc. Moi c'est Yuri Kurodo, 25 ans, célibataire et sous commandante du deuxième escadron mais, comme tu m'as l'air sympathique, je t'autorise a m'appeler ''déesse de l'amour'' !''
'' Déesse de l'amour ? Pourquoi ce surnom ?''

Et une nouvelle tape à l'arrière du crane de William, lui faisant tomber son masque mal maintenu. La demoiselle allait l'engueuler avant de grimacer un peu, étonné de voir autant de cicatrices et de sang mal nettoyé sur le visage du jeune homme. Celui ci ne s'étant pas encore habitué au différentes actions de la sous commandante, il s'empressa de détourner son regard de celle ci, voyant bien que cela la gênée de voir les blessures de l'individu, ne cachant son expression de tristesse sur son visage meurtri. Il finit par sentir une légère tape sur son épaule organique, la main de la sous commandante frôlant la partie mécanique par la suite, il finit par la regarder de nouveau, essayant de cacher certaines de ses cicatrices avec ses mains mécaniques.
'' Je suis désolée. J'ai été surprise de te voir comme ça. N'ai pas peur, je vais pas te manger. '' Elle sortit un mouchoir qu'elle humidifia un peu avec une bouteille d'eau avant de bouger l'une des mains de William. '' Ils n'ont pas de salles de bain en haut ? Je veut dire, ils sont toujours aussi dégueulasse avec leurs patients? Il faudrait un jour que le professeur se rende compte du mal qu'il fait au gens''
Elle nettoya la joue de l'individu, le contact avec le mouchoir le faisant sursauter et grimacer avant de rester calme et sans expression, se contentant de fixer la demoiselle. Une personne qui le traite comme un être humain depuis bien longtemps. Il ne savait pas si il pouvait pleurer devant celle qui lui servait de supérieur, si il devait la vouvoyer ou lui montrer un certain signe de respect. Yuri quand a elle continua sa tache, faisant attention à ne pas faire souffrir le jeune homme lors de ses va et viens avec le mouchoir puis termina par une légère caresse sur la joue de celui ci suivi d'une petite tape qui fit sursauter William à nouveau, toujours aussi surpris face à cette nouvelle sensation qui lui semblait nouvelle.
'' Là, c'est mieux! Bon, on va pas s'attarder ici non plus, je suis pas venue pour rester assise là comme une petite fille. Viens, je t'emmène faire un tour dans la grande ville du Sérégon, je suis sur que cela a changer pour toi. Je te payerais un coup dans un petit bar sympa qui vient d'ouvrir, il sert les meilleurs cocktails sans alcool qui m'ait été donné de boire, tu verras, tu vas adoré. Enfin, paraît que les gens aiment pas quand je parle, ils disent que je parle trop e que je suis complètement cinglée, enfin tu comprendras peut être étant donné que l'on va devoir se supporter deux long mois ensemble. Je suis sur qu'on va s'amuser, on se couchera à pas d'heures, on se raconteras des glanderies et demain matin ...''
Rapprochant son visage de William, elle l'aida à remettre son masque sur sa figure, celui ci ayant apparemment du mal à retrouver tous ses esprits.
'' .. Je te ferais une bonne tasse de thé! Tu verras, ça te fera du bien!''
'' Je serais ravi d'en goûter alors. Et je vous suit avec un grand plaisir même.''
La demoiselle rigola, attrapa le cyborg en passant son bras droit autour de la taille de celui ci en souriant à pleine dent, les yeux fermées.
'' Y'as intérêt, foi de Yuri Kurodo!''

Et les deux individus s'éloignent de ce laboratoire maléfique, fermant une porte du passé de William pour en ouvrir une autre qui vous sera compter une autre fois.


------------------------------------------------------------------
Yuri Kurodo --> Here Sous commandante du deuxième escadron en 4450, jeune femme excentrique à l'humour étrange et connu pour sa grande joie de vivre. Elle est connu pour être championne de Taekwendo et pour ses vannes foireuses qu'elle nomme girl joke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Norris

avatar

Messages : 99
Age : 27
Localisation : Dans un processus intel 354 678 902 345 troisième decimale de pi

MessageSujet: Re: AF : Chronique d'un cyborg au gouvernement   Mer 24 Nov - 22:36

Chapitre Bonus : DS de Français (15/20 .... pour ça !!!!)


Je déteste la foule. Non, je ne suis pas sociopathe, simplement énervé de voir ces mêmes personnes, ces expressions joyeuses sur leurs visages et sans parler de leurs styles vestimentaires. Entre les femmes qui se croient belles dans leurs mini taille basse et les jeunes qui se trouvent beaux avec l'accentuation de couvre chefs et de capuches sur leurs crânes, il y a de quoi se détester quand on porte le marcel offert par sa mère et quand on a des origines cubaines !
Mon prénom ? Sancho Mirales. Et retire moi ce sourire sur ton visage veux tu ? Oui ! Je te vois ! D'accord, je suis Sancho, fils d'un cubain et d'une mère nordiste et je ne suis pas une star de la Rumba ! Je suis chauffeur de taxi. Et oui, un métisse cubain qui conduit une clio, écoutant la radio pour faire passer le temps. D'ailleurs, ne suis je pas magnifiquement stationné devant la gare Lille Flandre, le fessier posé sur le capot de ma voiture en train de lire un article sur le dernier festival de comics à Lille. Ça existe encore des geeks se prenant pour Dark Vador avec le casque sur la tête ? Elle est bien bonne celle là, tout comme l'autre andouille avec son slip rouge au dessus de collants bleus ! Mais si je suis là, c'est uniquement pour vous racontez une histoire : Mon Histoire

Dunkerque, ville connue du Nord, uniquement connue dans cette région d'ailleurs, les autres en ont rien à cirer de la region mais nous ne sommes pas là pour ça. Le son de la chanteuse Shym venait me bercer durant ma conduite, sous la pluie battante en ce vendredi soir. Une cliente ayant eu la bonne idée de vouloir aller là bas car ''C'est la ville à Bannny Doom*''. Saleté de touristes ! Enfin, la conduite de ma clio fut difficile sous le vacarmes des eaux, les essuies glaces effectuant leurs travail en continus mais, étrangement, une forte secousse me força à arrêter mon trajet. Vous imaginez la scène : Dans un langage des plus poétiques, je me dirige vers la source de mon problème, le marcel trempé et la clope en train de s'humidifier avec toute cette flotte! Quel ne fut pas mon choc en voyant ça !

Mais bordel, c'est un vieux clodo que je viens d'écraser ?! Je l'ai même pas vu, moi, le meilleur chauffeur de la région. J'aurais dû écouter ma mère et me reconvertir dans les baraques à frites! Bref, je tourne ma tête : personne à droite, personne à gauche. Ouf!
Bon, je me casse : un vieux barbu puant la pauvreté en moins dans la rue! Ça fera moins d'aide fiscale à fournir.

Voilà.
Comment ça je suis un sale con ? T'aurais fait quoi à ma place ? Appeler la police ? Ça sert à rien mon gars, ils m'embarquent déjà ces deux poulets ! Adios les cassos, vous me reverrez un de ces quatre en train de danser la salsa dans vos têtes. Au moins, je ne verrai plus cette foule que je détestais tant.



Sancho Mirales © Y.Studio Recit du 17 Novembre 2010 basé sur un fait divers datant du 16 Novembre 2010

Banny Doom : Alias Danny Boon, célèbre humoriste du Nord Pas de Calais, originaire de Dunkerque. Connu pour ces one man show et récemment pour le film ''Bienvenue chez les Ch'tis''[code]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AF : Chronique d'un cyborg au gouvernement   

Revenir en haut Aller en bas
 

AF : Chronique d'un cyborg au gouvernement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternative Future :: Coin des artistes-