Encyclopédie
Présentations
Carnet de Bord
[RP]Siirastan
[RP]Mycra
[RP]Shizuku
[RP]Autres
Archives
AccueilFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 ~ Orthographe et Mise en Page pour Rôlistes ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mugen Shôryû
Personnage décédé
avatar

Messages : 695

MessageSujet: ~ Orthographe et Mise en Page pour Rôlistes ~   Sam 29 Jan - 9:23

La langue française est difficile et son orthographe tordue et pourrie. Oui je sais. Mais est-ce une raison pour la massacrer quand certains trucs peuvent aider, là où même les correcteurs orthographiques sont impuissants.

Voilà quelques uns de mes petits trucs, qui fonctionnent souvent en remplaçant un verbe problématique par un autre, etc.

Merci à Machi pour sa participation à ce topic sur le forum qui l'a vu naître.

Les homophones se & ce

' se ' est un pronom réfléchi qui est toujours placé devant un verbe. C'est la forme complète du ' s' '
Elle se leva et s'écria victoire.

' ce ' est un pronom démonstratif, qui est utilisé pour désigner des choses ou personnes.
Ce lit est à moi.

Donc : 'Se' devant un verbe, 'Ce' devant un nom.


Les homophones sa & ça

' sa ' est un pronom possessif, toujours placé devant un nom. Il ne peut être seul.
Sa chaise est son amie.

' ça ' est un pronom démonstratif qui est sujet ou objet et qui fonctionne tout seul.
Ca va pas ? Tu vas pas faire ça !

Donc : 'Sa' ne peut être seul dans son groupe, alors que 'ça' doit l'être.

On peut aussi remplacer le nom par un masculin ( sa chaise => son fauteuil ) pour en déduire l'orthographe du 'sa'.


Les homophones quelle(s) quel(s) & qu'elle(s)

'Qu'elle' est la contraction de 'que' et 'elle' alors que 'quelle' et 'quel' sont des interrogatifs. Ces derniers ne sont pas sujet, a contrario de 'qu'elle' :

Qu'elle ait fait ça, je peux le comprendre.
Quelle maison tu vas acheter ?


On peut remplacer elle par il pour en déduire l'orthographe. N'oubliez pas de vérifier le genre et le nombre également.

Quelle qu'elle soit => Quel qu'il soit.

A ne pas confondre avec 'quelques' (une poignée de).


Verbes : -er ou -é

Les verbes se terminant par -er sont des verbes à l'infinitif, utilisés pour derrière un verbe déjà conjugué (le plus souvent au passé composé) ou une préposition.
~> J'ai fini de manger
~> Je ne veux pas d’Asch pour jouer (Bah non il est pas drôle)


Les verbes en sont quant à eux, utilisés pour conjuguer au passé composé le plus souvent (derrière les verbes être ou avoir en règle générale).
~> J'ai mangé une pomme ce midi
~> Je suis tombé ce matin


Pour savoir quelle terminaison employer, il existe un moyen tout simple :
remplacer le verbe dont vous doutez de la terminaison par un verbe du troisième groupe.

~> Je viens de mang... er ou é ?
On remplace par le verbe 'coudre' ou 'pendre' = je viens de coudre donc le verbe s'écrira à l'infinitif avec -er comme terminaison.
Mais si au contraire, remplacer par le mot 'coudre' ne donne rien de français mais que 'cousu' passe alors ce verbe se terminera par (qu'il faudra accorder selon les cas bien sûr ^^)

En parlant de l'accord de ce cher participe passé...
J'ajouterais que le participe passé ne s'accorde que quand l'auxiliaire être est utilisé, ou que l'objet est situé avant le verbe.

Elles sont tombées.
Il a mangé des tartes aux myrtilles. => Les tartes qu'il a mangées.


Verbe/Particule : à ou a

L'emploi du mot " à " est très courant et pourtant bien mal employé la plupart du temps. Le "à" désigne une appartenance (ou possession), mais il peut aussi désigner un lieu
~> Je vais à Islantis / Non, c'est à Sayuri...

Contrairement au " a " qui lui est toujours accompagné d'un verbe au participe passé
~> Il a vendu ses souliers

Comme précédemment, il existe une technique très simple pour ne pas se tromper :
Pour savoir si vous devez mettre "à" ou "a", il suffit d'essayer de le remplacer par le verbe "avoir" qui donne ‘avait’.
~> Je vais 'avais' Islantis = pas de sens donc on mettra "à"
~> Il 'avait' vendu ses souliers = phrase française donc "a"


Conjonction/pronom interrogatif : ou et où

L'erreur entre ces deux mots, très proche je vous l'accorde est également souvent faite. Même si ici, la faute se trouve dans la présence ou non d'un accent, celui peut changer tout le sens de la phrase. Il n'y a pas vraiment d'astuce ici, c'est juste une question de logique.

"où" est une indication locative, portant sur un lieu précis.
~> J'irai où la paix se trouvera

Alors que "ou" implique un choix entre deux choses bien distinctes (personnes, objets, envies ou deux phrases tout simplement)
~> thé ou café ?
~> j'hésite... je ne sais pas qui choisir : Shinzo ou Machi ?


Je remplace le 'ou' problématique par 'ou bien' : si la phrase reste correcte, alors le bon 'ou' est celui sans accent.


~~~

Mise en Page

Les choses que je vais expliquer là sont absolument connes, et j'espère qu'elles vous paraîtront tout à fait triviales.

La ponctuation, en français comme dans d'autres langues, suit des règles, qui si elles ne sont pas suivies, peuvent gêner la lecture (surtout de ceux qui ont l'habitude de lire). Ces règles varient selon les langues, mais comme on ne joue pas en anglais - ou en chinois >.> - je me limiterai au français.

Les Virgules et les Points (même ceux de suspension)

Les virgules symbolisent les pauses dans une phrase, l'endroit où, si vous lisiez à voix haute, vous reprendriez votre souffle. Les points sont les pauses finales. Comme leur nom l'indique, les points de suspension ne finissent pas réellement la phrase, ce qui sous-entend autre chose. (ils peuvent aussi symboliser une interruption soudaine).

Il n'y a pas d'espace entre le mot précédant ces ponctuations , mais il y en a juste après.

Neko, c'est un chat. Pas un chien.

Contre-exemples :

Neko,c'est un chat.
Neko ,c'est un chat...Pas un chien.
Un . Deux
Un.Deux
Un .Deux


Les Points d'Interrogation, d'Exclamation, les Deux Points, le Point-Virgule

Les deux premiers terminent une question ou une phrase exclamative (surprise), les deux points introduisent une explication ou une énumération, et le point-virgule sert généralement à cloisonner une très longue phrase.

Ces signes de ponctuation sont entourés d'espace.

Hé ? Hé ! Tu m'entends ?
Il convient de faire ainsi : d'abord la rive droite ; ensuite la rive gauche.


Contre-exemples:

Hé? Hé!Tu m'entends?
Il convient de faire ainsi:d'abord la rive droite ;ensuite la rive gauche.


L'Apostrophe

Permet de lier des mots tronqués à l'oral - et donc ensuite à l'écrit.

Elle n'admet pas d'espaces du tout.

L'illusionnisme n'est qu'illusion.

Contre-exemple :

L 'Illusionnisme n' est qu ' illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

~ Orthographe et Mise en Page pour Rôlistes ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternative Future :: Avant propos :: Aides-