Encyclopédie
Présentations
Carnet de Bord
[RP]Siirastan
[RP]Mycra
[RP]Shizuku
[RP]Autres
Archives
AccueilFAQRechercherMembresConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Anachronisme [original]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mugen Shôryû
Personnage décédé
avatar

Messages : 695

MessageSujet: Anachronisme [original]   Mer 9 Juin - 11:31

Anachronisme


Tout commença avec une danse. Elle n’avait pourtant rien de bien sensuel, cette danse. Ce n’était que du para para, de la danse apprise par cœur et exécutée avec un enthousiasme tout limité. Et pourtant, ces longs bras m’hypnotisèrent, tant et si bien que j’avais l’impression que les cheveux sur mon crâne se hérissaient lentement. Conneries, j’avais une perruque.

La scène, à l’extérieur, se paraient de teintes rouges, alors que le crépuscule tombait. ‘Putain, cette danse est débile.’ Je ne pouvais m’empêcher de penser ça, les yeux pourtant rivés sur ce personnage censé être classe et qui se dandinait comme une j-pop idol tout droit sortie de l’HP. Hôpital Psychiatrique, aussi oui. J’en perdis ma contenance, et une amie me dit d’un ton amusé de fermer ma bouche. Ah euh oui, mon perso aussi est censé être classe.

‘… Je suis à la place 14.’
Je levais la tête, pour voir un jeune homme visiblement gêné me demander de bouger mes fesses de mon siège. Il était côté fenêtre, le bougre. Rechignant intérieurement, je m’exécutais, l’aidant même à mettre sa valise au-dessus de nos têtes. Sa tête me disait quelque chose, mais c’est lui qui parla en premier :
‘Tu y étais aussi non ?’
Il me sortit même le nom du personnage que j’avais cosplayé, alors même que moi je n’arrivais pas à mettre un nom sur sa tronche.
‘J’étais en Aizen ! Et toi en Ulquiorra, non ? Tu aurais du venir avec nous !’
Je détournais la tête, le regard blasé. Comme si mon personnage avait déteint sur moi, en fait. Oui, je me souvenais maintenant. C’était lui l’abruti qui avait dansé du para para… Pas très crédible, le grand méchant.

Le train se mit en route, ce qui sembla surprendre ‘Aizen’. Il avait l’air beaucoup trop candide et naïf pour cosplayer un personnage pareil. Il souriait tout le temps, et jamais de manière malsaine. Tout juste bon à faire Hanatarô, en fait. Bon ok, c’était méchant. Ukitake alors. ‘Aizen’ ne changeait pas beaucoup de son personnage, physiquement. J’ai très vite compris pourquoi il l’avait cosplayé. C’était facile avec ses cheveux, il suffisait juste de les mettre un peu en arrière. Dire que moi, j’avais galéré, entre la perruque, le masque, et la tonne de maquillage… Mais bon, ‘Aizen’ avait vraiment la tête d’Aizen. C’était peut-être vraiment lui après tout ? Ah, si Kubo voyait ça…

‘Tu habites où ?’ Question logique, puisqu’on se retrouvait dans le même train. On se rendit compte en fait qu’on vivait qu’à cinq minutes de distance, en voiture. Ah génial, j’vais avoir un Aizen sur le dos maintenant… Ce boulet voudrait sûrement qu’on fasse nos cosplays ensemble et peut-être même des prestations ? Il pouvait aller se gratter, j’ai pas besoin d’un poids en plus…

La discussion s’éteignit assez vite, en fait. On était tous les deux fatigués, alors on a dormi sur le trajet. Puis, quand notre gare fut en vue, on se dépêcha de prendre nos affaires avant de sortir du train. Et là, dans la foule, on se perdit de vue.

Aucun nom, aucune adresse rien du tout. Je me dis qu’on se verrait sûrement à la prochaine convention. Et j’ai cherché. Je l’ai pas trouvé. Finalement, j’ai demandé à des gens que je pensais qu’il connaissait, à la plus grande convention de l’année. La moitié ne voyait pas de qui je parlais. L’autre moitié le détestait. Seule une personne sut me répondre.

‘Il a eu un accident de voiture. Il est mort.’

Mon cœur manqua un battement, avant de venir pulser dans ma poitrine. Je ne le connaissais pas cet abruti alors pourquoi…

‘Hé ! Tu le connaissais ?’

Je secouais la tête, incapable de retenir mes larmes, ni même de tenir debout. Un seul mot me vint alors en tête, comme un message subliminal : ‘Anachronisme’. Quelque chose, dans la trame du temps, n’avait pas fonctionné. Quelque chose, arrivé trop tôt ou trop tard, peut-être… Je pleurais alors que je le n’avais pas connu. Etait-ce précisément parce que j’aurais voulu le connaître ? Le temps
Le temps s’était joué de moi, avec ironie et cruauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Anachronisme [original]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternative Future :: Coin des artistes-